Découvrez mes passions au quotidien


Keziah et la caravane…

26 juin 2009

tiquits

Non ce n’est pas le titre d’un conte de Grimm ou d’une fable de La Fontaine mais le résumé un peu rapide de ma soirée du 19 juin !

Certains de mes lecteurs me connaissent un peu plus que d’autres et savent que je me plains régulièrement de la « relative » disette musicale de l’endroit où je vis ! So…quand j’ai appris que Keziah JONES venait à Maubeuge…je ne pouvais faire l’impasse sur une visite au « Monsieur »…pour moins de 25 euros franchement difficile de faire la fine bouche…surtout quand je vois les prix de certains…

En « vedette américaine », un groupe que je ne connais pas « CARAVAN PALACE » ! Arrivé dans la salle, j’aperçois une décoration scénique assez improbable où côtoient ombrelles 19ème…vieux phonogrammes…poste à galène visiblement transformés en instruments électroniqu ! Peu à peu, les musiciens entrent, s’installent et le mélange se poursuit…clarinette…violon…guitare…contrebasse…je m’attends au pire et O surprise, le groove s’érige en LOI pour la soirée !!! Durant les trois premiers titres délivrés par le groupe, je comprends que j’ai affaire à quelque chose de « neuf » ! Difficile de qualifier ce que j’entends, seule surnage une sensation, celle d’une énergie folle…il y a du manouche (Reinhardt…), du jazz (Grapelli…), du funk (Clinton….), de l’electro (Daft Punk) ! Bref…allez mélanger tout ça et lui donner un nom ??? Le meilleur moyen c’est d’écouter un extrait…caravan1

[audio:06-suzy.mp3]

Le public tressaute sur les accents martelés par…mais où est le batteur ??? Ah y’en a pas, par contre y’a un bidouilleur de sons qui se pose là…ça cogne…ça bat et ma foi…ça me plaît…mais la suite…!!! Arrive sur scène la chanteuse du groupe…une vraie femme (Zoé qu’elle s’appelle…) je veux dire une femme, comme je les aime…je veux dire une belle brune ténébreuse bien roulée…je veux dire « pas une conne héritière avec un pois chiche en guise de cerveau » !!! Excusez moi pour ces digressions juvéniles mais tous les mecs présents ont flashé comme moi ! Et elle chante en plus…

caravan2Le reste du set fut du même tonneau…la demoiselle a troqué sa jolie robe noire pour un duo short/résille du plus bel effet et le funk manouche a repris de plus belle ! Pour un peu on se voyait autour d’une roulotte…près d’un feu de camp…sauf que le galurin remplace les coupe afro…les godillots, les platform boots…et le ciel étoilé, les boules à facettes ! Ca déménage grave sur scène…une véritable musique de pois sauteur ! Après un peu plus d’une heure de show endiablé, le groupe doit céder la place à Monsieur Keziah !

Allez faire un tour sur leur page http://www.myspace.com/caravanpalace

et procurez-vous d’urgence leur album et si vous le pouvez allez les voir sur scène (sur leur page y’a toutes les dates…), vous ne le regretterez pas !!! Foi de moi ! Leur album tourne en boucle depuis…

keziahjonesEt Keziah parut ! Alors…si les mecs avaient flashé sur la « Jolie coquine », les filles, elles, ont craqué sur les tablettes de la bête façon « Nigerian wood » !!! Le bougre est affûté je peux vous le dire et il a foutu l’bourdon à tous les chasseurs de bourrelets…bref…il est 20 h 35 et l’heure et demie qui va s’écouler ne connaîtra aucun temps mort. Keziah va enchaîner les titres à vitesse grand V ! Pas qu’il soit pressé de partir mais j’ai l’impression qu’il ne conçoit la chose que comme ça…dans une énergie brute et unique ! Ca ne l’empêche pas de dialoguer avec le public…en français quelquefois car il le parle très bien…et il y a beaucoup de complicité ! J’ai oublié de dire que durant le ballet des roadies, j’ai joué les « Mongola » du Kakou…hop…hop…hop…hop…et me suis retrouvé au pied de la scène !  Tout de suite, sa façon de bouger sur scène me fait penser aux grands félins d’Afrique qui ont cette élégance naturelle…rien n’est surjoué…il EST comme ça !! D’ailleurs il nous montre comment on marche à Lagos !!!

Par instants, je m’échappe de ce que je vis et je le regarde jouer…ils ne sont que trois sur scène, guitare, basse, batterie et je suis sidéré des sons qu’il arrive à sortir de guitare maigrelette. En plus, il joue avec une technique bien à lui, toute en slap…en pick…en « j’sais pas quoi », il nous fait même un titre en se servant de sa guitare comme d’une percussion ! Plus tard il empoigne une basse et au travers d’un duel avec son bassiste, il nous démontre qu’il se débrouille aussi bien à la basse…en même temps vu sa façon de jouer…mais quand même…balèse le mec ! Et ce duel a lieu sur « Pass the joint » !!! Inoubliable !!!

keziahjones-2La reprise d’ « All along the watchtower » est sidérante et quand les premières mesures de « Rythm is love » démarrent, le délire, forcément, s’empare de la salle, même si la version est honnête sans être transcendante ! Je kiffe beaucoup plus la reprise du « War » de Bob MARLEY ! Je l’ai dit, le set va être court mais intense, il nous salue et s’échappe de la scène tel un guépard trop pressé….pas de possibilité de rappel…car l’on nous « invite » à quitter la salle…vraiment ballots ces organisateurs…bref…z’ont oublié les us et coutumes à Maubeuge…

Vous allez me dire que ça n’a rien à voir avec Prince…ben non ;-)

Bon allez…Keziah le cite quand même dans ses influences…

Mots-clefs : , , ,

Laisser une réponse