Découvrez mes passions au quotidien

Keziah et la caravane…

Vendredi 26 juin 2009

tiquits

Non ce n’est pas le titre d’un conte de Grimm ou d’une fable de La Fontaine mais le résumé un peu rapide de ma soirée du 19 juin !

Certains de mes lecteurs me connaissent un peu plus que d’autres et savent que je me plains régulièrement de la « relative » disette musicale de l’endroit où je vis ! So…quand j’ai appris que Keziah JONES venait à Maubeuge…je ne pouvais faire l’impasse sur une visite au « Monsieur »…pour moins de 25 euros franchement difficile de faire la fine bouche…surtout quand je vois les prix de certains…

En « vedette américaine », un groupe que je ne connais pas « CARAVAN PALACE » ! Arrivé dans la salle, j’aperçois une décoration scénique assez improbable où côtoient ombrelles 19ème…vieux phonogrammes…poste à galène visiblement transformés en instruments électroniqu ! Peu à peu, les musiciens entrent, s’installent et le mélange se poursuit…clarinette…violon…guitare…contrebasse…je m’attends au pire et O surprise, le groove s’érige en LOI pour la soirée !!! Durant les trois premiers titres délivrés par le groupe, je comprends que j’ai affaire à quelque chose de « neuf » ! Difficile de qualifier ce que j’entends, seule surnage une sensation, celle d’une énergie folle…il y a du manouche (Reinhardt…), du jazz (Grapelli…), du funk (Clinton….), de l’electro (Daft Punk) ! Bref…allez mélanger tout ça et lui donner un nom ??? Le meilleur moyen c’est d’écouter un extrait…caravan1

[audio:06-suzy.mp3]

Le public tressaute sur les accents martelés par…mais où est le batteur ??? Ah y’en a pas, par contre y’a un bidouilleur de sons qui se pose là…ça cogne…ça bat et ma foi…ça me plaît…mais la suite…!!! Arrive sur scène la chanteuse du groupe…une vraie femme (Zoé qu’elle s’appelle…) je veux dire une femme, comme je les aime…je veux dire une belle brune ténébreuse bien roulée…je veux dire « pas une conne héritière avec un pois chiche en guise de cerveau » !!! Excusez moi pour ces digressions juvéniles mais tous les mecs présents ont flashé comme moi ! Et elle chante en plus…

caravan2Le reste du set fut du même tonneau…la demoiselle a troqué sa jolie robe noire pour un duo short/résille du plus bel effet et le funk manouche a repris de plus belle ! Pour un peu on se voyait autour d’une roulotte…près d’un feu de camp…sauf que le galurin remplace les coupe afro…les godillots, les platform boots…et le ciel étoilé, les boules à facettes ! Ca déménage grave sur scène…une véritable musique de pois sauteur ! Après un peu plus d’une heure de show endiablé, le groupe doit céder la place à Monsieur Keziah !

Allez faire un tour sur leur page http://www.myspace.com/caravanpalace

et procurez-vous d’urgence leur album et si vous le pouvez allez les voir sur scène (sur leur page y’a toutes les dates…), vous ne le regretterez pas !!! Foi de moi ! Leur album tourne en boucle depuis…

keziahjonesEt Keziah parut ! Alors…si les mecs avaient flashé sur la « Jolie coquine », les filles, elles, ont craqué sur les tablettes de la bête façon « Nigerian wood » !!! Le bougre est affûté je peux vous le dire et il a foutu l’bourdon à tous les chasseurs de bourrelets…bref…il est 20 h 35 et l’heure et demie qui va s’écouler ne connaîtra aucun temps mort. Keziah va enchaîner les titres à vitesse grand V ! Pas qu’il soit pressé de partir mais j’ai l’impression qu’il ne conçoit la chose que comme ça…dans une énergie brute et unique ! Ca ne l’empêche pas de dialoguer avec le public…en français quelquefois car il le parle très bien…et il y a beaucoup de complicité ! J’ai oublié de dire que durant le ballet des roadies, j’ai joué les « Mongola » du Kakou…hop…hop…hop…hop…et me suis retrouvé au pied de la scène !  Tout de suite, sa façon de bouger sur scène me fait penser aux grands félins d’Afrique qui ont cette élégance naturelle…rien n’est surjoué…il EST comme ça !! D’ailleurs il nous montre comment on marche à Lagos !!!

Par instants, je m’échappe de ce que je vis et je le regarde jouer…ils ne sont que trois sur scène, guitare, basse, batterie et je suis sidéré des sons qu’il arrive à sortir de guitare maigrelette. En plus, il joue avec une technique bien à lui, toute en slap…en pick…en « j’sais pas quoi », il nous fait même un titre en se servant de sa guitare comme d’une percussion ! Plus tard il empoigne une basse et au travers d’un duel avec son bassiste, il nous démontre qu’il se débrouille aussi bien à la basse…en même temps vu sa façon de jouer…mais quand même…balèse le mec ! Et ce duel a lieu sur « Pass the joint » !!! Inoubliable !!!

keziahjones-2La reprise d’ « All along the watchtower » est sidérante et quand les premières mesures de « Rythm is love » démarrent, le délire, forcément, s’empare de la salle, même si la version est honnête sans être transcendante ! Je kiffe beaucoup plus la reprise du « War » de Bob MARLEY ! Je l’ai dit, le set va être court mais intense, il nous salue et s’échappe de la scène tel un guépard trop pressé….pas de possibilité de rappel…car l’on nous « invite » à quitter la salle…vraiment ballots ces organisateurs…bref…z’ont oublié les us et coutumes à Maubeuge…

Vous allez me dire que ça n’a rien à voir avec Prince…ben non ;-)

Bon allez…Keziah le cite quand même dans ses influences…

The Family

Samedi 6 juin 2009

thefamily

En rangeant mes vinyls il y a quelque temps…je suis retombé sur un 33 tours que j’avais complètement oublié : « The Family » par THE FAMILY ! Et là, les souvenirs sont revenus ! 1986, j’entends à la radio une chanson « High Fashion » qui sonne « Prince ». Recherche chez le disquaire et achat d’un disque du Groupe THE FAMILY au titre éponyme. Je me souviens qu’à l’époque je pensais qu’il s’agissait de musiciens de Prince qui avaient décidé de faire leur disque et que le Maître leur avait donné un petit coup de main. Il n’en est rien en fait. Je sais maintenant qu’il est entièrement derrière ce disque et que le groupe fait partie des innombrables déclinaisons de sa boulimie créatrice et productrice. Trop de chansons écrites et Warner qui ne veut plus suivre (déjà) le rythme effréné de notre ami. Il est capable de sortir un album par trimestre et le fera bien plus tard d’ailleurs par le biais d’Internet. Très précisément, il joue tous les instruments sur ce disque, sauf le sax qu’il laisse, avec bonheur d’ailleurs, à Eric LEEDS et les cordes qu’il a toujours confiées à Clare FISHER, encore aujourd’hui d’ailleurs. Cet homme sait faire parler un violon !

[audio:02-mutiny.mp3]

J’avais essayé de trouver un CD du disque mais impossible à dénicher ! Mon vinyl étant inutilisable…j’ai du me retourner (n’en déplaise au législateur) vers d’autres méthodes…et retrouver enfin les morceaux, qui une fois encodés correctement, sont venus charmer à nouveau mes oreilles ! Si je dis charmer c’est parce que j’ai redécouvert ce disque qu’à l’époque je n’avais certainement pas saisi à sa juste valeur. En effet, ce disque est un petit bijou, que dis-je « une pierre précieuse »…ou Prince laisse libre cours à son côté…comment dirais-je… « CLASSY ». Je m’explique, on est en 1985, il vient de sortir coup sur coup « Purple Rain », monument funk-rock et « Around the World in a day » (que je n’ai pas encore présenté) qui est une « espèce » de suite du précédent. Peut-être n’a t’il pas voulu, à l’époque, présenter à nouveau un double album. J’ai en tous cas l’impression que les titres de The Family lui ont permis d’exploiter d’autres pistes musicales, pistes qui ne pouvaient intégrer les deux disques pré-cités.

Il me semble qu’il y a plus de « maturité » musicale dans ces titres ou tout au moins qu’il a laissé libre cours à un aspect de sa capacité à créer de la musique sans vouloir en faire un tube. Bref, il s’est fait plaisir ! Les sonorités générales de l’album sont très « jazzy », mais très funk aussi, les cordes de Clare FISHER très présentes tout au long de l’album tissent des nappes de douceur même dans les morceaux les plus funk et le saxo d’Eric LEEDS est chaud-bouillant. Ca démarre bien avec « High Fashion » et « Mutiny » deux pétards funky qui plantent le décor. « Mutiny » surtout avec ses accents de « Controversy ». « The Screams of Passion » est envoûtant, « River run dry » chanson tristounette n’aurait pas dépareillé sur « Around the World in a day », les deux instrumentaux sont à tomber par terre, « Yes » qui préfigure le Black Album dans ses sonorités Pfunk et surtout « Susannah’s pajamas » duel ciselé entre le Maître et Eric LEEDS. Le disque clôt sur une balladfamilye sympathique. J’ai gardé pour la fin le titre n° 6 qui n’est autre que « Nothing compares to U » ! Impardonnable d’avoir oublié cela ! Ce titre qui deviendra un hit mondial quelques années plus tard grâce à Sinnead O’Connor est interprété ici dans un style épuré au possible, quelques touches de synthé et les violons de FISHER font oublier la version de l’irlandaise ; et on regrette une interprétation par son créateur car même si Paul Peterson, chanteur du groupe la chante très bien, Prince l’aurait à mon avis sublimée au point d’en faire, à ce moment là, un must aussi indiscutable que « Purple Rain » !

Il n’y a eu malheureusement qu’un seul disque et qu’un seul concert de ce groupe mort quelques mois après sa naissance…mais…mais…mais…la roue tourne toujours dit-on !!! Et voilà que l’on reparle de The Family ! Les années ont passé mais la passion musicale reste apparemment intacte ! Un album en préparation…une visite parisienne de Paul Peterson alias St Paul le 22 juin …le buzz est presque plus chaud que pour les fleurs de lotus du Kid ! (si…si je vais en parler mais pas tout de suite…)

Et ce qui se profile me paraît relativement intéressant…témoins les pages officielles du groupe où deux titres différents sont en écoute :

http://www.thefamily2point0.com

http://www.myspace.com/allthewayvogue

Je VEUX voir ce groupe en France et quel meilleur moyen de les faire venir que d’aller à la rencontre de St Paul même si ça va être chaud pour moi de faire l’aller retour et la soirée en moins de…bein 12 heures…mais quand on aime on ne compte pas !!!

Ce sera là !

npg-party-family

Et ça c’est pour ceux qui ne l’auraient pas…

A bientôt pour le report de cette soirée !

Life can B so NICE

Lundi 1 juin 2009

img_0082

« a wonderful world, sweet paradise »

C’est ce qu’on allait voir…

10 avril 2009…

Non je ne plaisante pas…

A l’initiative d’Alice, charmante fan de Prince et Niçoise…que je connais “un peu”…

Je décide de participer à un Fan Meeting qu’elle souhaite organiser…

Je trouve l’idée suffisamment audacieuse pour avoir envie d’y aller…

Envie un peu folle, mais dans la vie il faut un peu de folie non ???

Et même si les kilomètres ne me font pas peur, très vite je me dis qu’il serait inconscient de n’y séjourner qu’un week-end ! Je décide donc de prolonger cette rencontre par quelques jours dans une région que je ne connais pas !

Bien m’en a pris !!! Le surnom de « Nissa la Bella » n’est pas usurpé !!! Si vous ne connaissez pas cette région, je vous invite à la découvrir ! (en plus vous verrez les lieux de tournage d’Under the cherry moon :-) …)

Et moi ??? I’m so excited !!!

17 avril 2009…

Les choses se précisent…

Un point de chute est trouvé…

Notre niçoise se démène corps et âme pour organiser sa fiesta….

Et je dois dire que ça devient de plus en plus excitant…

Ce sera donc pour le 16 mai…ça tombe bien, j’ai posé congés pour cette semaine là et de fait, plus rien ne peut m’arrêter…

Contacts avec mon pote Thierry, gros gros fan du Kid et « frère de son » depuis deux ans. Tu viens ??? OUI, je viens !!! So Keep on !!!

15 mai 2009…

15 heures et je quitte la grisaille nordiste pour un périple inoubliable…

Je prends une « prune » sur l’autoroute… f…The Radar

Premier arrêt chez Thierry où mon « ami » peaufine les compiles qui vont rythmer les kilomètres qui finalement, vont nous paraître si courts…

L’air de rien, l’excitation nous gagne et le « calva » nous sert d’alibi…

La nuit est courte et pourtant à l’aube, nous entamons la descente vers la Riviera…Riviera qui sait déjà qu’elle va vivre 3 évènements majeurs en cette fin mai :

Le Festival de Cannes…

Le Grand Prix de Monaco…et…

Le Fan Meeting d’Alice

I Feel for You !!!

img_008816 mai 2009…

17 heures 30…

A l’heure où je l’avais prévu (mon côté psycho-rigide…)…

Nous débarquons, Thierry et moi, Promenade des Anglais…sous le soleil…et nous « retrouvaillons » Alice, aperçue en juillet 2008 lors d’une soirée mémorable…

Smac Smac et contingences hôtelières…

Avant de se retrouver dans le lieu destiné à tous nous accueillir…

Alice, Ma gueule, Thierry, Marouss, Sébastien, Eric, Christophe ! Echange de pseudos très vite remplacés par nos vrais blazes ! L’ambiance est très sympathique…et Prince dans tout ça ??? c’est qui Prince ???

Champagne…Tapas…ou pas…échanges….arrivée de David et Magali…tout ce petit monde se sent bien et on parle quand même un peu de « lui »…plus fort que nous faut croire…en même temps, Pourquoi on fait tout ça pour lui ???

N’importe, vous tous les gens I like funkin’ with you !!!

16 mai 2009…

23 heures 30…

La soirée n’est pas finie…Get down saturday night

Direction le « High Club » boîte branchée visiblement, sur la Promenade des Anglais où nous montrons patte blanche pour entrer (sans Converse malheureusement…) et où nous nous dirigeons vers le Studio 47…ambiance 80’s assurée apparemment….je sais déjà que je vais vivre a Night to remember

Je ne serais pas déçu…

Dès les premières sonorités ça me parle…

Les vieux démons du « shakin’ass » refont surface et très vite je ne peux retenir l’appel du dance floor…so Jump to it…et me retrouve sur la piste en charmante compagnie ;-)

Je ne la quitterais guère….juste pour me reposer quelques instants…je n’ai plus 20 ans ma bonne dame…et le temps de mes Private Party !!! est loin…

high.jpgLes jolies femmes sont nombreuses mais je suis tellement à fond dans la musique que mes élans de Sex Shooter !!! sont anesthésiés ! Pourtant y’en a plus d’une à qui je dirais Be my Lady !!! voire…My chérie Amour !!!…

Nous avons terminé cette nuit très tard dans la…nuit…c’était le matin en fait…mort de fatigue…tout en me disant quand même Last night a DJ save my life et en fin de matinée après un court repos, nous avons raccompagné Thierry qui rentrait par la voie des airs…

Le reste de mon séjour ne regarde que moi ;-) ) mais sachez qu’il a été très agréable et je réitère mes conseils : Venez à Nice, vous ne le regretterez pas !!!img_0097

Je veux saluer tous les participants à cette soirée et surtout Alice qui s’est « escagassé » pour organiser tout ça et qui m’a fait découvrir le gâteau au fromage corse (le bruccio c’est ça ?)…entre autres ! je suis sûr qu’à la prochaine on sera plus nombreux et surtout nombreuses…!!!

Vous avez sans doute remarqué que mon flow était ponctué d’anglicismes plus ou moins connus, tombant à pic…eh bien ils forment une petite compile de sons qui ont bercé nos oreilles ce soir là…c’est pas grand-chose mais c’est plaisant…

The Pointers Sisters – I’m so excited

D Train – Keep on

Chaka Khan – I feel for U

T Connection – I like funkin’ with you

Oliver Cheatham – Get down saturday night

Shalamar – A night to remember

Chaka Khan – Jump to it

Bobby Nunn – Private Party

Apolonnia 6 – Sex shooter

Fat Larry’s Band – Be my lady

Stevie Wonder – My Chérie Amour (Remix)

Indeep – Last night a DJ save my life

Avec l’aimable collaboration d’Alice de Nice !!!  :-)

[audio:06-life-can-be-so-nice.mp3]

« Life can B so NICE…

a wonderful world, sweet paradise »

Pour la compile C’est là…

RAD au Réservoir…

Lundi 30 mars 2009

n711202858_1346166_4729127

2682279491_753a98629e RAD…c’est une unité de mesure mathématique servant à définir un angle plan…1 RAD est égal 180°/pi ! RAD…c’est aussi une unité de mesure d’énergie massique ou de dose de radiation absorbée…! RAD…c’est encore le Réseau Agriculture Durable chers à nos agriculteurs soucieux de la planète…! RAD…et j’arrête là…on l’évoque aussi pour parler de Reconnaissance Automatique de Documents !!! J’ai trouvé une RAD beaucoup plus fun et beaucoup plus sexy !!! Rose Ann Dimalanta !!! Elle était au Réservoir (qu’on ne présente plus…) ce dimanche 29 mars en clôture d’une tournée qui a passé par le Méridien pour plusieurs soirées ! J’étais au Réservoir et je ne le regrette pas. Je l’avais découverte l’an dernier lors de la venue d’Eric LEEDS dans ce même lieu, mais là c’était SON concert. Elle était néanmoins bien accompagnée, jugez plutôt :

Eric Leeds au saxophone (Prince, Madhouse), Greg Boyer au trombone (Maceo Parker, Parliament, Prince) Mike McEvoy à la guitare (Steve Winwood), Kai Eckhardt à la basse (John McLaughlin) et Billy Johnson derrière les fûts (Santana, Maze). Autant dire que ça devait groover et ça l’a fait !!! Le show a été « FUNK » d’un bout à l’autre, avec une énergie et une générosité complètement sincère, car il faut bien regretter qu’il n’y ait pas eu un public plus large, mais je n’entamerais pas ici un débat qui a eu lieu ailleurs, je me bornerais à dire que ceux qui n’ont pas eu la possibilité de venir pour  des raisons diverses et variées sont à plaindre de tout mon coeur car ils ont raté un sacré moment ! Les autres…ceux qui n’ont pas voulu, je dirais juste « tant pis pour eux » ! Ce petit bout de femme possède un groove exemplaire et les titre se sont succédé à une vitesse effarante, ne laissant quasiment aucun moment de répit tant aux musiciens qu’au public. Public qui s’est rué devant la scène dés le démarrage du set…témoin de cette marmite funky qui a commencé à bouillir devant nous ! Fatigué par une précédente nuit chez mon ami Thierry (Junior pour les intimes…General Mars pour la postérité…) et après une « Dance’play-list » entièrement dévouée au funk et à Prince bien sûr, j’ai préféré croiser mes vieilles canes dans un des si agréables fauteuils du Réservoir et admirer cette merveilleuse « little girl » nous jouer sa symphonie groovesque !!! Je me dois de saluer le Maître des lieux pour la circonstance…Raphy…pauvre Raphy…gavé de médocs pour « assurer » et qui nous accueille avec sa gentillesse légendaire et incomparable…flanqué de son acolyte de toujours JMS…vous assurez vraiment les mecs et je te le dis Raphy, chaque fois tu pourras compter sur ma présence ! 

2683104308_2769d3d46d Je ne peux vous donner la playlist de ce qui a été joué car je ne connais pas assez le répertoire de la dame, mais deux heures durant, ça a chauffé ! Bon y’a au moins deux titres dont je me souviens , oui…un frémissement a parcouru l’assistance lorsque brusquement certains se sont sentis projetés neuf mois en arrière…lorsqu’un certain beat de batterie avait donné le top départ d’un moment de folie furieuse ! Certes le charme a moins opéré, mais dés le démarrage de Billy aux caisses, tous ont dit « ca y est…ils nous les refont ! » Mutiny & 6…et il y eu presqu’autant de folie !

Dans les moments où j’étais pris par les solos d’Eric au saxo, je mesurais la chance que j’avais d’être là et lorsque la « petite » a commencé à chauffer les claviers, je me suis dit que décidément on avait affaire à une véritable petite centrale nucléaire ! Je me souviendrais longtemps du moment où elle a mis le turbo sur les touches et où Eric et Greg se sont arrêtés de jouer pour la regarder oeuvrer. Voir deux grands musiciens stopper de la sorte et rester quasi bouche bée devant elle, je vous assure…ça calme !!! Et si je dis grands musiciens c’est qu’on avait pas affaire à Licence IV où aux Musclés ! Billy Johnson cogne comme un bûcheron canadien qui aurait abusé du sirop d’érable…Eric Leeds est resté fidèle à lui même, si transparent presque quand il arrête de jouer et si envoûtant quand il joue…Greg BOYER est un véritable showman…Mike McEVOY délivrait son toucher comme si de rien n’était…quand à Kai ECKHARDT…mazette quel bassiste !!! A un moment il est resté seul sur scène et nous a fait une démonstration proprement époustouflante…jamais entendu ça !!! C’était presque hypnotisant !!! Que dire de la fin de concert qui a presque fait couler la lave dans le réservoir et surtout de l’après concert qui a vu les artistes se mêler aux personnes présentes et échanger quelques mots ! Vraiment des artistes simples et heureux de la performance. Cette fois j’ai été moins bête et j’ai acheté un disque de « Madame » RAD, son dernier studio « East Babe »…qu’elle m’a dédicacé trés gentiment et je peux vous dire qu’en plus elle est trés belle Ce disque m’accompagne depuis et je ne m’en lasse pas ! rad19 Qu’il me soit permis de saluer Laurent « Calhoun » avec qui j’ai eu le plaisir de converser quelques instants et qui est d’une gentillesse à toute épreuve ! Nico, avec qui j’ai pu bavarder un peu plus longtemps (big up !) et qui ce soir là jouait les Maître Yoda pour un padawan en « Princitude » ! et Vincent 2 Paris…toujours aussi « Chabalien » et qui a bien kiffé sa soirée je crois ! et bien sûr ma copine en Princeries…Sophie ze Parigote !!! Saluer quand même JuniorThierry qui a préféré cuver son ti-punch…Chane qui a du faire face à des impératifs professionnels…et les autres que je ne connais pas…pas encore, mais que j’ai aperçu !!! Une anecdote pour terminer ! Venant pour le week end, j’étais « descendu » dans un hôtel au nom d’oiseau tout proche du Réservoir. Lundi matin trés tôt, (je devais rentrer bosser quand même) je descends en salle de P’tit Déj’…chope un plateau et commence à le garnir (je vous passe les détails culinaires…)…je pose ma tasse sous la cafetière et j’attends…puis je me retourne plateau en mains et me dirige vers les tables et là…sous mes yeux ébahis…que découvre-je ??? Mes quatres musiciens (manquait Eric) en train de se sustenter avant leur départ…tous leurs sacs traînaient tout autour ! Je me suis assis et je les ai écoutés deviser musique ! Puis Eric est arrivé…le cheveu toujours impeccable et visiblement a sonné le signal (indiscutable) du départ…Kai a du rouler deux bouts de baguette dans une serviette et partir la bouche remplie d’un muffin !!! Je les ai gratifié d’un « Great show last night » et ils se sont évaporés…malheureusement RAD n’était pas là