Découvrez mes passions au quotidien

Résultat pour le mot-clef : Strange Relationship

Etrange Relation !

Mardi 8 janvier 2008

La vie est parfois bien étrange, elle vous réserve des surprises, des joies, des drames, des douleurs, difficile de dire pourquoi « certains » évènements arrivent à « certains » moments. Destinée, Karma, volonté divine, hasard, etc… les alibis sont nombreux et relèvent tous d’une certitude : on n’en sait fichtre rien ! Je suis néanmoins sûr d’une chose, ces évènements ont une finalité, à nous d’en découvrir le sens.

Il y a peu, je prenais (enfin) le temps d’imprimer de jolies pochettes pour mon « Work », enfin, le sien pas le mien…et ce faisant, je me suis mis à écouter à nouveau certaines de ces démos, essais, ces titres différents car, ou non aboutis, ou non sortis, et là j’eus un coup de cœur pour un titre qui colle bien à l’étrangeté de mon préambule : « Strange Relationship » ! Alors, j’aime ce titre, mais la version de l’album où il est sorti officiellement « Sign O’ The Time » n’est pas ma préférée. J’ai quelques versions live qui me ravissent beaucoup plus, mais là, bizarrement j’ai eu un « truc ». Sont-ce les premières sonorités tout droit sorties des profondeurs hindoues (spéciale dédicace à Ravi Shankar qui a bercé les quelques mois « cool/zen/hare-Krishna » pendant mon service militaire…) qui m’ont bizarrement rappelé des émotions passées, toujours est-il que j’ai fait tourner le morceau pendant un bout de temps et que je me suis mis à revoir la version officielle d’un autre œil, comme quoi même après tant d’années on peut encore varier dans l’opinion qu’on peut avoir de l’œuvre. Ces fameuses sonorités n’ont pas disparu finalement, on les entend en fond sonore, très loin, comme en filigrane, mais là elles se révèlent et je découvre, ébahi, que vingt ans après on peut encore (re)découvrir certains aspects ou subtilités d’un titre.

Prince a écrit ce titre pendant l’été 1982, à Minneapolis, il vient de termine signo r l’album de Vanity 6 tout en travaillant à l’album 1999 et de retour dans son fief natal, il se met à enregistrer comme un fou un tas de titres qui serviront pour la plupart sur des albums à venir. Qu’on se rende compte quand même, il attendra près de quatre ans avant de ressortir ce morceau ! Pourquoi spécialement sur cet album, même si S.O.T.T est le sub-résultat d’un projet avorté « Dream Factory » ? le titre a du être retravaillé en 1986 pendant les premières configurations de ce projet car il apparaît sur la première set-list de l’album prévu (avril 1986). Une dernière mouture (juin 1986) n’aura plus les faveurs de son créateur après les départs de Wendy et Lisa et il continuera de travailler tout de même à ce projet, tout en sortant d’autres albums entre-temps. De « Dream Factory » il deviendra donc « Crystal Ball », des titres étant ajoutés, d’autres supprimés, mais « Strange Relationship » tient bon et il est de toutes les configurations. Le problème c’est que de simple album, devenu double, c’est maintenant un triple album qui sera refusé par la maison de disques. C’est la mort dans l’âme que Prince amputera son œuvre de 7 titres afin de revenir à un double album « Sign O’ The Times » qui sort en mars 1987. La version de l’album, je l’ai dit, n’était pas ma préférée, je la trouvais…comment dire…un peu molassonne, voire pachydermique ! J’avais l’impression de revoir la troupe des éléphants dans le « Livre de la Jungle »…mais je dois dire que cette « révélation » m’a ouvert les oreilles sur la qualité de ce titre, sur l’ironie du texte qui a sûrement son influence sur la tonalité du titre (Quelle est cette étrange relation…je ne peux pas vivre avec toi…je ne peux pas vivre sans toi…)

Il y a bien sûr des dizaines de versions live, je ne les ai pas toutes, loin s’en faut, et j’ai volontairement fait dans la simplicité. J’ai préparé un mini fichier avec : la démo datant de 1982 et ses sonorités si spécifiques que j’évoquais, la version finale extraite de « Sign O’ The Times » en 1987 que tout le monde connaît, et deux lives, d’abord Dortmund en 1988 pendant la tournée Lovesexy pour une version très courte piano/voix et enfin le seul live officiel, la version du ONA live en 2002. Mais quelle est cette étrange relation… ?